Planning de révision du Bac : comment réviser le Bac ?

April 22, 2016

 

Plus que quelques semaines avant le bac. Pour arriver bien préparé et serein le jours des épreuves, il faut un peu de méthode : un bon planning pour être sûr de penser à tout. Voici tous nos conseils pour bien s’organiser.

Commencer le plus tôt possible permet de prendre son temps, sans pression. Le moment idéal pour commencer les révisions du bac se situe aux vacances de pâques, à 2 mois des épreuves, mais il n'est jamais trop tard pour commencer à bien s'organiser ! Les élèves de première ne doivent pas traîner non plus. En plus du français (à l’écrit et à l’oral), les séries scientifiques passeront l’épreuve d’histoire, particulièrement vorace en temps de révision. Tandis que les L et les ES doivent bûcher les sciences et vie de la Terre.

Révisions : Se fixer un planning raisonnable.Déterminer ce que vous devez réviser chaque jour, cela permet de déstresser. Si vous pouvez, alternez les matières qui vous posent des difficultés et celles où vous êtes plus à l’aise, ou alors celles qui demandent du raisonnement (matières scientifiques) et du par cœur (philo, histoire-géo).

Sophie de Tarlé, journaliste à la rédaction de « l’Etudiant », préconise de chronométrer ses séances : « On essaie de se concentrer une demi-heure. On éteint les portables, les ordinateurs et on augmente jusqu’à maximum trois heures. » Avec des pauses de dix minutes toutes les heures. Attention au bachotage, prévient Jean-François Michel, professeur d’économie et gérant du site Apprendre à apprendre : « Travailler huit heures par jour, ça ne marche pas car la mémoire est saturée. » L’idéal est de réviser le matin et de faire autre chose l’après-midi.

Identifier les priorités. Si on n’a pas trop travaillé durant l’année, il faut identifier les choses les plus importantes, comme les matières à fort coefficient. « Dans ce cas de figure, travailler un chapitre à fond est une erreur, selon Jean-François Michel. Il vaut mieux le synthétiser et passer à un autre. » En maths, apprenez par exemple les grandes formules d’algèbre et revenez dessus après pour les détails. Pour la philo, étudiez quatre-cinq auteurs incontournables, entraînez-vous à résumer leur pensée et retenez quelques-unes de leurs phrases clés. Aide possible : le site l’Etudiant présente les sujets qui peuvent tomber selon les filières. Il faut aller à l’efficacité.

Du bon usage des fiches et des annales. Les fiches permettent à certains de mémoriser les cours, mais cela prend du temps. Alors pourquoi ne pas déléguer ? De nombreux sites Internet proposent des fiches de révision gratuites toutes faites, il en existe également des payantes en librairie. Ces mêmes sites proposent également un accès gratuit à des annales qui permettent de se tester sur des vrais sujets et d’apprendre à gérer son temps. « Il ne faut pas hésiter à s’entraîner en temps réel, souligne Sophie de Tarlé, de l’Etudiant. C’est la clé du succès. »

Travailler en groupe. Aller les uns chez les autres, c’est stimulant. Le regard de l’autre vous oblige à vous y mettre. On peut se faire des quiz, demander de l’aide si on n’a pas compris quelque chose. Attention, le danger, c’est la distraction. La bibliothèque peut alors être la bonne solution. L’ambiance de travail, les règles à respecter favorisent la concentration. Autre possibilité : les stages intensifs dans le privé, mais il faut y mettre le prix (de 86 € pour sept heures sur un week-end, jusqu’à 948 € pour quarante-huit heures sur six jours, par exemple).

Analyser ses Bacs blancs - Vous avez passez des examens d'essai "bacs blancs"... analysez les erreurs commises, vos faiblesses (mauvaise gestion du temps ou lecture trop rapides des énoncés...) et travaillez ces points : définissez votre méthode de travail et révisions nécessaires pour éviter de reproduire ces erreurs.

Attention à l’hygiène de vie. Pas question de réviser jusqu’à 3 heures du matin pour se lever à 11 heures ou midi. Les parents doivent être vigilants sur le rythme de vie de leur enfant et s’assurer qu’il mange des repas à heure fixe, qu’il ne se couche pas trop tard… Les repères sont importants, tout comme leur présence : « Les jeunes savent qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi. Ça peut être rassurant. Si les parents travaillent, c’est bien d’appeler à midi pour voir où il en est, s’il a mangé… », estime Sophie de
Tarlé. Faire du sport ou tout du moins s’oxygéner est indispensable. Sinon, gare à la saturation !

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2015 by SOUTIEN SCOLAIRE

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean

Mentions Légales  / Tél: 06 17 84 48 52 / info@css-pro.com